Bénin : célébration de la fête nationale du vaudou

Écrit par sur 12 janvier 2022

Image

À Ouidah, petite ville balnéaire du Bénin au bord de l’océan Atlantique, ancienne plaque tournante de la traite des noirs. Comme tous les 10 janvier, on y célèbre la fête nationale du vaudou.

Les vagues grondent et s’écrasent sur une plage du sud du Bénin alors que des dizaines d’adeptes de Mami Wata, déesse de la mer, chantent pour accueillir la fête nationale du vaudou.

Tous les 10 janvier, les Béninois rendent hommage aux divinités du vaudou, une religion qui vénère les dieux et les esprits de la nature et respecte les ancêtres vénérés. Le vaudou, connu localement sous le nom de “vodoun” , traduit par “ce qu’on ne peut élucider” en langue fon, est originaire du royaume du Dahomey, des actuels Bénin et Togo. Vêtus de tissus blancs et ornés de perles, une quarantaine de fidèles ont formé un demi-cercle face à l’océan, pour soumettre à la déesse des eaux leurs offrandes.

“Chaque mois de janvier, je ne viens qu’à Ouidah parce que c’est la plage où l’on trouve l’âme de cette fête, l’âme du vodoun“, a déclaré Gnikplin Hounon Eveole, 70 ans, venu du Togo voisin pour l’occasion.

Mami Wata n’est pas un simple fétiche, elle est la reine de l’eau. Elle vit dans la mer.”


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste