Chine : Démenti sur un document présentant de nouvelles directives contraignant les grandes sociétés internet du pays

Écrit par sur 20 janvier 2022

Le régulateur chinois du cyberespace a démenti, le mercredi 19 janvier 2022, avoir diffusé un document présentant de nouvelles directives pour contraindre les grandes sociétés internet du pays à obtenir son approbation avant d’entreprendre des investissements ou des levées de fonds.

Ce démenti de l’Administration chinoise du cyberespace (ACC) intervient après la publication sur les réseaux sociaux d’un document détaillant de telles directives.

Via son compte sur la messagerie en ligne WeChat, l’ACC a déclaré n’avoir “pas publié ce document et l’information est fausse“.

Elle n’a pas donné davantage de précisions, laissant planer dans l’immédiat un doute sur le fait qu’elle contestait uniquement l’existence du document ou qu’elle niait tout projet de régulation supplémentaire.

Plus tôt dans la journée d’hier mercredi, citant des personnes au fait du dossier, nous apprenons que l’ACC avait rédigé un projet de nouvelle réglementation lui conférant un droit de regard sur les investissements ou les levées de fonds envisagés par toute plateforme numérique rassemblant plus de 100 millions d’utilisateurs ou dont le chiffre d’affaires dépasse 10 milliards de yuans (1,39 milliard d’euros).

L’ACC n’a pas répondu à des demandes de commentaire sur l’information et n’a pas donné suite, dans l’immédiat, à une demande de commentaire sur son démenti.

D’après les sources, certaines des entreprises concernées ont déjà été informées des nouvelles directives en élaboration. Il est possible que des modifications soient apportées au projet, ont précisé les sources.

Tags

Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En ce moment

Titre

Artiste